Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog

Passionnée de la vie et plus particulièrement de tout ce qui est en relation avec l'autre (amour, amitié, partage, communication, pensées, bien être...)
D'origine polonaise, je suis très attachée à mes racines et aux valeurs humaines qui m'ont été transmises.
J'ai créé ce blog afin de partager avec vous mes états d'âme du moment par des citations ou des poëmes et plus encore.
Je souhaite que chacun y trouve son bonheur et vous remercie de tous les commentaires que vous pourrez y apporter.

La création de ce blog n'a pas été une évidence mais l'aboutissement d'un long cheminement.
N'hésitez pas à laisser un petit commentaire
Merci de faire partie de ma vie
AMOUR et PAIX dans tous les coeurs

dimanche 27 novembre 2011

Se défaire des relations toxiques


Par obligation, par habitude, pour se rassurer, on s'entoure parfois de personnes qui nous sont toxiques. Qu'il s'agisse de la famille, d'une vieille amie ou d'un conjoint.....Le mal reste entier lorque le regard porté sur nous conduit à la dévalorisation.

L'EFFET MIROIR
L'autre nous renvoie une image de nous, par ses mots, ses non-dits, ses silences ou ses actes....Le miroir peut être flatteur, rassurant ou destructeur. Mais certaines relations sont perverses quand on espère qu'elles vont nous rassurer et qu'en réalité elles nous fragilisent. Le choix d'un ami ou d'un conjoint, sur des traits physiques, des compétences, une intelligence, un statut social.....peuvent se révéler aussi rassurants que destructeurs en fonction de l'attitude de la personne en question.

LE MIROIR DEFORMANT
Si elle se montre insidieusement rabaissante, parce qu'elle met en avant ses réalisations, ses réussites, ses compétences......si elle critique franchement ou simplement par un regard inadéquat lorsque l'on se ressert à manger, une remarque soit disant anodine ou constructive ou un silence.....Au fil du temps l'image de soi est peu à peu modifiée. Lorsque l'assise de l'estime de soi est fragile, ce genre de relation peut venir peu à peu l'ébranler.

UN REFLET AJUSTE
A nous d'identifier ces relations et de tenter de s'en écarter autant que possible. Fuyons les membres de la famille dévalorisants, évitons le piège des relations faussement rassurantes, tentons de nous entourer de personnes bienveillantes qui vont nous aider à nous regarder avec la bienveillance que nous méritons, en pointant le positif, en ne zoomant pas sur le petit défaut ou le trait de caractère qu'elles jugent avec sévérité.


Source : Blog "une semaine pour essayer"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire