Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog

Passionnée de la vie et plus particulièrement de tout ce qui est en relation avec l'autre (amour, amitié, partage, communication, pensées, bien être...)
D'origine polonaise, je suis très attachée à mes racines et aux valeurs humaines qui m'ont été transmises.
J'ai créé ce blog afin de partager avec vous mes états d'âme du moment par des citations ou des poëmes et plus encore.
Je souhaite que chacun y trouve son bonheur et vous remercie de tous les commentaires que vous pourrez y apporter.

La création de ce blog n'a pas été une évidence mais l'aboutissement d'un long cheminement.
N'hésitez pas à laisser un petit commentaire
Merci de faire partie de ma vie
AMOUR et PAIX dans tous les coeurs

mardi 24 décembre 2013

Joyeux Noël 2013

C'est NOËL
************
Que votre Noël soit réjouissant, le coeur remplit de désirs et de rêves qui colorent la vie et lui enlève toute monotonie.

Bon réveillon et Joyeux Noël

vendredi 20 décembre 2013

Naturellement

"La beauté de la nature se voit avec les yeux 
C'est un nectar que l'on apprécie, il faut savoir la regarder."

mardi 3 décembre 2013

Stress : Bon ou Mauvais

Il y a deux sortes de STRESS, le Bon et le Mauvais

Le Mauvais est celui qui anéantit, qui détruit, qui écrase et qui va même jusqu'à faire craquer.

Le Bon est celui qui stimule, qui motive, qui nous booste pour atteindre un but.

mercredi 27 novembre 2013

Vieillir en beauté

Vieillir en beauté, c'est vieillir avec son coeur  
Sans remord, sans regret, sans regarder l'heure
Allez de l'avant, arrêtez d'avoir peur
Car, à chaque âge, se rattache un bonheur.

Vieillir en beauté, c'est vieillir avec son corps
Le garder sain en dedans, beau en dehors
Ne jamais abdiquer devant un effort
L'âge n'a rien à voir avec la mort.


Vieillir en beauté, c'est donner un coup de pouce
A ceux qui se sentent perdus dans la brousse
Qui ne croient plus que la vie peut être douce
Et qu'il y a toujours quelqu'un à la rescousse.


Vieillir en beauté, c'est vieillir positivement
Ne pas pleurer sur ses souvenirs d'antan
Etre fier d'avoir les cheveux blancs
Car, pour être heureux, on a encore le temps.

Vieillir en beauté, c'est vieillir avec amour
Savoir donner sans rien attendre en retour
Car, où que l'on soit, à l'aube du jour
Il y a quelqu'un à qui dire bonjour.

Vieillir en beauté, c'est vieillir avec espoir
Etre content de soi en se couchant le soir
Et lorsque viendra le point de non-recevoir
Se dire qu'au fond, ce n'est qu'un au revoir


Ghyslaine Delisle

                                                     
*************

dimanche 17 novembre 2013

Les petits bonheurs de la vie

Voici un petit article que j'ai déniché qui peut peut-être vous intéresser.......
De petites choses, pas toujours facile, j'en conviens......mais qu'on devrait tenter de mettre en pratique tous les jours.

                                    Très Bonne Lecture

samedi 9 novembre 2013

Réflexion du Jour

Certains êtres merveilleux nous aiment pour ce que nous sommes.
Mais trop nombreux, hélas nous aiment que pour les services qu'on leur rend.

samedi 19 octobre 2013

Assumer ses défauts!!!!

Assumez ses défauts, ses faiblesses, sa personnalité est la première marche à gravir pour être bien avec soi.
Tout n'est jamais tout blanc ou tout noir et personne n'est parfait.
S'accepter est plus facile si l'on pratique l'auto-dérision et l'humour, pour dédramatiser un peu!
Les personnes les plus attachantes ne sont pas forcément celles qui se montrent tout le temps sous leur meilleur jour, mais celles qui assument leur fragilité.
Il y a beaucoup plus d'avantage à se montrer tel qu'on est, en particulier celui de ne pas tricher, et de ne pas perdre d'énergie à jouer un rôle où l'on est pas forcément à l'aise.
Si toutes les personnes étaient du même moule, le monde serait bien uniforme.
On s'enrichit avec nos différences, nos expériences.
C'est ce qui rend les relations passionnantes.

dimanche 13 octobre 2013

Les couleurs

Noir comme le soir
Bleu comme tes yeux
Vert pour ceux qui espèrent
Marron pour tout ce qui est bon
Orange pour les anges
Marine comme on imagine
Les couleurs sont des mots
Qui rendent le monde plus beau

****************

lundi 9 septembre 2013

Dame énergie...........où es-tu partie?

Dame énergie, où es-tu partie?
Reviens vite par ici,
Regardes la tête que j'ai
Tu veux me décourager?
Non non laisses tomber
Tu peux toujours rêver,
Tu ne vas pas me lâcher,
Hors de question tu es timbrée,
Pas possible que chacun passe la vie de son côté,
Tu prendras pas ton pied sans m'inviter
C'est partie la fête peut commencer.
Je vous souhaite une très belle journée
Pas besoin de vous dire que je vous aime,
Petits cachotiers vous le savez

mardi 3 septembre 2013

Le Tiramisu de l'Estime de Soi

RECETTE DE LA SAGESSE

Ingrédients :
500 g de confiance en soi
3 dl d'amitié
2 cuillères à soupe de qualités acquises
1 oeuf de personnalité
150 g d'amusement ou d'humour
50 g de remise en question
Plusieurs boîtes d'amis bienveillants



COMMENT FAIRE?
1/ Cassez l'oeuf de personnalité et séparez la gêne et les défauts d'avec les qualités naturelles
2/ Faites monter les qualités naturelles en neige pour qu'elles prennent plus de volume
3/ Mélangez la gêne et les défauts avec l'amusement et l'humour pour les adoucir, et incorporez les 500 g de confiance en soi
4/ Ajoutez délicatement les qualités naturelles montées en neige au mélange obtenu
5/ Trempez tous les amis dans les 3 dl d'amitié et placez les dans un grand coeur
6/ Recouvrez le tout avec le mélange auquel vous aurez rajouté les 2 cuillères à soupe de qualités acquises
7/ Saupoudrez d'un peu de remise en question et de réalisme pour éviter  que cela ne vous monte à la tête
8/ Laissez reposer au calme pendant quelques heures

                                             BON APPETIT

vendredi 23 août 2013

samedi 3 août 2013

De l'un à l'autre

Il n'y a rien de plus important en amour que d'accepter la fragilité de l'autre : c'est ce que j'appelle la douceur
Et rien de plus important dans la sagesse, que d'accepter sa propre fragilité, c'est ce qu'on appelle : l'humilité

                                                                              André Comte Sponville 

mercredi 10 juillet 2013

Mystère de la vie

"Après avoir cherché sans trouver, il arrive que l'on trouve sans chercher"

                                                                                   Jérome KLAPKA 

samedi 29 juin 2013

Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde


"La route la plus longue que vous devrez emprunter au cours de votre vie est le chemin sacré qui mène de votre tête à votre coeur."

                                                                                      Auteur Inconnu 

vendredi 28 juin 2013

Le recul

"Le recul permet toujours de mieux apprécier les choses, et de redonner à certains événements la place qu'ils méritent."

Samuel Blumenfeld  

jeudi 27 juin 2013

Le secret

La vie est trop courte!!!
Prends le temps d'aimer........
C'est le secret de l'éternelle jeunesse
Prends le temps de lire........
C'est la source du savoir
Prends le temps d'écouter......
C'est la force de l'intelligence
Prends le temps de penser......
C'est la clé de la réussite
Prends le temps de jouer...........
C'est la fraîcheur de l'enfance
Prends le temps de rêver............
C'est un souffle de bonheur
Prends le temps de rire...............
C'est la musique de l'âme
Prends le temps de pleurer............
C'est l'émotion d'un grand coeur
Prends le temps de vivre car le temps passe vite
et ne revient jamais!!!!

*****************

mercredi 26 juin 2013

L'argent



L'argent peut acheter une maison, mais pas un foyer.
Il peut acheter un lit, mais pas le sommeil.
Il peut acheter une horloge, mais pas le temps.
Il peut acheter un livre, mais pas la connaissance.
Il peut acheter une position, mais pas le respect.
Il peut acheter du sexe, mais pas l'amour.

Proverbe chinois


mercredi 19 juin 2013

Un sourire

Un sourire ne coûte rien et produit beaucoup,
il enrichit ceux qui le reçoivent sans appauvrir ceux
qui le donnent.
Il ne dure qu'un instant mais son souvenir est parfois éternel.
Personne n'est assez riche pour s'en passer...
Personne n'est assez pauvre pour ne pas l'mériter.
Il crée le bonheur au foyer, soutient les affaires.
Il est le signe sensible de l'amitié.
Un sourire donne du repos à l'être fatigué,
rend du courage aux plus découragés.
Il ne peut ni s'acheter, ni se prêter, ni se voler
car c'est une chose qui n'a de valeur qu'à partir du moment où il se donne.
Et si quelquefois vous rencontrez une personne qui ne sait plus avoir le sourire,
soyez généreux, donnez lui le vôtre....
car nul n'a autant besoin d'un sourire
que celui qui ne peut en donner aux autres.


SOURIEZ
******************

vendredi 14 juin 2013

Interpréter les événements.......


Chaque existence a sa propre histoire. Nous donnons tous une signification aux événements qui marquent notre vie, et nous décidons ensuite d'être heureux ou malheureux selon le sens positif ou négatif donné à ces expériences.
Ce que beaucoup de gens ignorent, pourtant, c'est qu'ils sont libres de choisir le sens sous lequel ils interprètent chacune des expériences de leur vie.

Vous conférez constamment un sens aux événements que vous vivez, alors pourquoi ne pas choisir une signification positive et fortifiante, un sens qui n'engendre pas de stress ou d'angoisses.

Supposons que quelqu'un klaxonne et vous coupe la voie dans le trafic, vous pouvez penser que ce conducteur est un rustre égoiste ou que vous avez fait une fausse manoeuvre. Mais vous pouvez aussi croire qu'aucune raison ne justifie son comportement ou encore imaginer qu'il vient d'apprendre que sa femme se prépare à accoucher et qu'il veut se rendre à l'hôpital à temps. Vous pouvez être mécontent et en colère ou bien éprouver de la compassion pour cet homme.

Puisqu'il vous est impossible d'interpréter ses motivations réelles, attribuez donc à ses gestes une signification qui ne vous portera aucun préjudice. Et donnez des significations à votre vie qui ne vous aliéneront pas.  

                                                                                                                                                                           

    Source : Denise Linn- le coaching de l'âme"
"Si nous ne pouvons rien sur les événements,
nous pouvons les modifier
par la manière dont nous les acceptons


Alfred Capus









                                                                  

mercredi 12 juin 2013

Le jour où je me suis aimé pour de vrai


Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j'ai compris qu'en toutes circonstances,
j'étais à la bonne place, au bon moment.
Et, alors, j'ai pu me relaxer.
Aujourd'hui, je sais que ça s'appelle ESTIME DE SOI.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j'ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance émotionnelle,
n'étaient rien d'autre qu'un signal lorsque je vais à l'encontre de mes convictions.
Aujourd'hui, je sais que ça s'appelle AUTHENTICITE.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j'ai cessé de vouloir une vie différente
et j'ai commencé à voir que tout ce qui m'arrive contribue à ma croissance personnelle.
Aujourd'hui, je sais que ça s'appelle MATURITE.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j'ai commencé à percevoir l'abus
dans le fait de forcer une situation, ou une personne
dans le seul but d'obtenir ce que je veux, sachant très bien que ni la personne ni moi-même ne sommes prêts et que ce n'est pas le moment.
Aujourd'hui, je sais que ça s'appelle RESPECT.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j'ai commencé à me libérer
de tout ce qui ne m'était pas salutaire,
personnes, situations, tout ce qui baissait mon énergie.
Au début, ma raison appelait ça de l'égoisme.
Aujourd'hui, je sais que ça s'appelle AMOUR PROPRE.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j'ai cessé d'avoir peur du temps libre
et j'ai arrêté de faire de grands plans,
j'ai abandonné les méga projets du futur.
Aujourd'hui, je fais ce qui est correct, ce que j'aime,
quand ça me plaît et à mon rythme.
Aujourd'hui, je sais que ça s'appelle SIMPLICITE.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j'ai cessé de chercher à toujours avoir raison et me suis rendu
compte de toutes les fois où je me suis trompé.
Aujourd'hui, j'ai découvert L'HUMILITE.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j'ai cessé de revivre le passé et de me préoccuper de l'avenir.
Aujourd'hui, je vis au présent, là où toute la vie se passe.
Aujourd'hui, je vis une seule journée à la fois, et ça s'appelle PLENITUDE.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j'ai compris que ma tête pouvait me tromper et me decevoir,
mais si je la mets au service de MON COEUR,
elle devient un allié très précieux.

Charlie Chaplin

dimanche 9 juin 2013

Naissance d'un enfant

Il faut aimer la vie avant de mettre au monde.....
Un enfant n'est ni un être pour combler nos manques, ni une bouée de sauvetage pour un couple qui prend l'eau......
C'est une personne à part entière qu'il faut guider sur le chemin de la vie jusqu'à ce qu'elle décide de voler de ses propres ailes......

vendredi 7 juin 2013

A quoi sert L'AMOUR???


A quoi sert l'amour? On raconte toujours des choses insensées. A quoi ça sert d'aimer?
L'amour ne s'explique pas! c'est une chose comme ça, qui vient on ne sait d'où et vous prend tout à coup.
Moi, j'ai entendu dire que l'amour fait souffrir, que l'amour fait pleurer. A quoi ça sert d'aimer?
L'amour ça sert à quoi? A nous donner d'la joie avec des larmes aux yeux.....
C'est triste et merveilleux!
Pourtant, on dit souvent que l'amour est décevant, qu'il y en a un sur deux qui n'est jamais heureux.....
Même quand on l'a perdu, l'amour qu'on a connu vous laisse un goût de miel. L'amour c'est éternel!
Tout ça c'est très joli, mais quand tout est fini, il ne vous reste qu'un immense chagrin.....
Tout ce qui te semble maintenant déchirant, demain, sera pour toi un souvenir de joie!
En somme, si j'ai compris, sans amour dans la vie, sans ses joies, ses chagrins, ON A VECU POUR RIEN!


                                                                    ♫ EDITH PIAF

jeudi 6 juin 2013

Regard de lumière


Ce n'est pas la LUMIERE qui manque à notre REGARD c'est notre REGARD qui manque de LUMIERE

                                 Gustave Thibon

mardi 28 mai 2013

lundi 27 mai 2013

Vieillir


Je connais un moyen de ne pas vieillir :
c'est d'accueillir les années comme elles viennent et avec le sourire......


Un sourire, c'est toujours jeune!!!

samedi 13 avril 2013

Sagesse



Il était une fois 4 individus qu'on appelait
Tout le Monde - Quelqu'un - Chacun et Personne
Il y avait un important travail à faire,
Et on a demandé à Tout le Monde de le faire.
Tout le monde était persuadé que Quelqu'un le ferait.
Car Chacun pouvait l'avoir fait, mais en réalité Personne ne le fit.
Quelqu'un se fâcha car c'était le travail de Tout le Monde.
Tout le Monde pensa que Chacun pouvait le faire.
Et Personne ne doutait que Quelqu'un le ferait.
En fin de compte, Tout le Monde fit des reproches à Chacun.
Parce que Personne n'avait fait ce que Quelqu'un aurait pu faire.

MORALITE
Sans vouloir le reprocher à Tout le Monde
Il serait bon que Chacun
Fasse ce qu'il doit sans nourrir l'espoir
Que Quelqu'un le fera à sa place
Car l'expérience montre que
Là où on attend Quelqu'un
Généralement on ne trouve Personne

CONCLUSION
Je vais le transférer à Tout le Monde afin que Chacun puisse l'envoyer à Quelqu'un sans oublier Personne......

vendredi 12 avril 2013

La beauté

Je ne sais pas ce qui est beau, mais je sais ce que
 j'aime et je trouve ça amplement suffisant.
Boris Vian 

                                                                                                           

mercredi 10 avril 2013

Tout le monde se parle.............



Tout le monde se parle,
mais si peu se comprennent.......
Tout le monde tend l'oreille,
mais combien vont écouter........
Et puis, il y a des personnes qui,
sans un mot, se disent tout.
Une compréhension d'âmes,
sans que l'on sache pourquoi.

lundi 8 avril 2013

La vie, c'est des étapes


J'ai mal.......dit le coeur!
Tu vas oublier......dit le temps!
Mais je vais toujours revenir......dit la mémoire!

dimanche 7 avril 2013

Simples règles de vie


Pour apprendre à respecter la vie qui est en chacun de nous, il est toujours possible de s'appuyer sur quelques règles de vie simples, accessibles à tous et même transmissibles.


De lâcher prise sur nos ressentiments, de renoncer aux accusations stériles, de nous séparer de nos rancoeurs.


De découvrir que derrière tout reproche, il y a une demande, un besoin, une attente et qu'il vaut mieux en prendre soin.


D'éviter de nous disqualifier ou de nous dévaloriser, pour être plus à l'écoute de notre histoire afin de mieux entendre tous les non-dit qui nous habitent.


De se sécuriser en prenant appui sur le meilleur de nous, des autres aussi, quand ils nous paraissent fiables.

De s'encourager en osant reconnaître nos compétences, notre valeur et aussi nos limites.


De prendre appui sur notre ressenti intime, nos sentiments réels et nos valeurs profondes.


De vivre au présent, car il y a tant de possibles en gestations dans l'éternité d'un seul instant.


De s'aimer, non pas d'un amour narcissique ou égocentrique mais d'un amour de bienveillance et de tolérance.


D'oser introduire plus de vie dans notre existence, plus de joie et de plaisir dans notre vie, elle nous le rendra au centuple.




                    Source: Jacques SALOME
                    (Pourquoi est-il si difficile d'être heureux?)


mardi 26 mars 2013

Un message pour toi



Je ne te souhaite pas la vie d'une étoile, elle serait trop longue
Je ne te souhaite pas la vie d'une rose, elle serait trop courte
Mais je te souhaite que ta vie soit belle comme une rose et brillante comme une étoile

vendredi 15 mars 2013

Les yeux à la hauteur du coeur


Toc toc toc, dit le coeur......
Patiente, dit la raison.....
Jusqu'à quand? demande la tête....
Jusqu'à la bonne personne, propose la raison....
Comment la reconnait ton? demande le coeur....
Ne te pose pas toutes ces questions, quand tu la verras, tu la reconnaîtras, répond la raison....
Quand même parfois, c'es long, se plaint le coeur....
Occupes toi de toi, du sens de tes journées, et quand tu seras prêt, je te la présenterai, vient chuchoter la vie...

lundi 11 mars 2013

Des mots pour grandir

La vie est ce que tu en fais, alors n'accuse jamais qui que ce soit d'autre pour l'état dans lequel tu es, mais saches que tu en es responsable.
Change ton attitude et tu peux changer toute ta façon de voir
Adopte une attitude constructive envers la vie
Construis le meilleur à partir de ce que tu vois tout autour de toi et ignores le reste
Ne lui donne aucune force de vie et cela disparaîtra.
Aujourd'hui, est un jour nouveau et ce que tu en fais dépend de toi.



                                         Source: Eileen Caddy


mercredi 6 mars 2013

Sages paroles


"L'homme de pouvoir et d'argent divise afin de dominer, tandis que l'homme de coeur unifie pour permettre l'amour et le bonheur de tous."

"Tu seras aimé le jour où tu pourras montrer ta faiblesse, sans que l'autre s'en serve pour affirmer sa force." 

mercredi 27 février 2013

Le chemin de vie


Voici en partage, un extrait d'un texte de Michel Odoul tirè de son ouvrage "dis moi où tu as mal , et je te dirai pourquoi".

Le chemin de vie est comme un fil conducteur que tout être humain suit au cours de son existence. Nous pouvons le comparer au scénario d'un film ou au livre de route. Nous avançons sur ce chemin en utilisant un véhicule particulier qui est notre corps physique.
Les orientaux nous proposent une image fort intéressante pour ce véhicule et ce chemin de vie. Nous sommes, disent-ils comme une charrette, une calèche qui représente notre corps physique  et qui circule sur un chemin qui symbolise la vie ou , le chemin de vie.

Voyons jusqu'où nous pouvons pousser cette image.

Le chemin sur lequel circule la calèche est un chemin de terre. Comme tous les chemins de terre, il comporte des "nids de poule", des trous, des bosses, des cailloux, des ornières, et des fossés de chaque côté. Les trous, les bosses, et les cailloux sont les difficultés, les heurts de la vie. Les ornières sont les schémas déjà existants que nous reprenons des autres et que nous reproduisons. Les fossés plus ou moins profonds représentent les règles, les limites à ne pas franchir sous peine d'accident.

Ce chemin comporte parfois des virages, qui empêchent la visibilité ou traverse parfois des zones de brume ou des orages. Ce sont toutes ces phases de notre vie où nous sommes "dans le brouillard", où nous avons de la difficulté à voir clair, à anticiper, car nous ne pouvons "voir devant". Cette calèche est tirée par deux chevaux, un blanc (yang) qui est à gauche et un noir (yin) qui est à droite.
Ces chevaux symbolisent les émotions, ce qui nous montre à quel point  ce sont elles qui nous tirent, ou nous mènent dans la vie. Cette calèche est conduite par un cocher qui représente notre mental, non-conscient. Elle possède quatre roues, deux devant (les bras), qui impliquent la direction donnée par le cocher aux chevaux, et deux derrière (les jambes) qui portent et transportent la charge (d'ailleurs toujours plus grosse que celles de l'avant). A l'intérieur de la calèche il y a un passager que l'on ne voit pas.

Il s'agit du Maître ou Guide Intérieur de chacun de nous, de notre non-conscient, de notre conscience holographique. Les chrétiens l'appelle "l'Ange gardien". Notre calèche personnelle avance donc sur le chemin de la vie, dirigée en apparence par le cocher. En apparence, car si c'est bien lui qui la conduit, c'est en fait le passager qui a donné la destination. Le cocher, qui est notre mental, conduit donc la calèche. De la qualité de sa vigilance, de sa conduite (ferme mais en douceur) va dépendre la qualité et le confort du voyage (existence). S'il brutalise les chevaux (émotions) et les brimes, ceux-ci vont s'énerver ou s'emballer à un moment donné et risquer de conduire la calèche à l'accident, de la même manière que nos émotions nous conduisent parfois à des actes déraisonnables voire dangereux.
Si le conducteur est trop relâché, s'il manque de vigilance, l'attelage va passer dans les ornières (reproduction des schémas parentaux par exemple), et nous suivrons alors les traces faites par d'autres, en courant le risque d'aller au fossé comme eux s'il l'ont fait. De la même façon, s'il n'est pas vigilant, le cocher ne saura pas non plus éviter les trous, les bosses (coups, erreurs de vie) et le voyage sera très inconfortable pour la calèche, le cocher et le maître ou guide intérieur. S'il s'endort ou ne tient pas les rênes, ce sont alors les chevaux (émotions) qui vont diriger la calèche. Si le cheval noir est le plus fort (parce que nous l'avons mieux nourri.....), la calèche va tourner à droite et être guidée par les images émotives maternelles, si c'est le cheval blanc dont nous nous occupons le mieux qui domine, la calèche va tirer à gauche, vers les représentations émotives paternelles.

Lorsque le cocher conduit trop vite, force trop comme nous le faisons parfois, ou si les chevaux s'emballent, c'est le fossé, l'accident qui arrête plus ou moins violemment tout l'attelage et avec plus ou moins de dégâts (accidents, traumatismes). Parfois une roue ou une pièce de la calèche lâche (maladie), soit parce qu'elle était fragile, soit parce que la calèche est passée par trop de bosses et de trous (accumulation de comportements, d'attitudes inadéquates).
Il faut alors réparer et selon la gravité de la panne, nous allons pouvoir le faire nous-même (repos, cicatrisation), devoir faire appel à un dépanneur (médecine douce, naturelle), ou si c'est encore plus grave à un réparateur (médecine moderne).
Mais il sera de toute façon important pour nous de ne pas nous contenter de changer la pièce. Il sera important de réfléchir à la conduite du cocher et à la manière avec laquelle nous allons changer nos comportements, nos attitudes face à la vie, si nous ne voulons pas que "la panne" se reproduise.

Parfois la calèche traverse des zones de faible visibilité, c'est à dire que nous ne voyons pas vraiment où nous allons. Il peut s'agir d'un simple virage. Nous pouvons le voir et nous préparer à son arrivée en anticipant. Nous devons alors ralentir, repérer dans quel sens tourne le chemin et suivre la courbe en tenant bien les chevaux (maîtriser par exemple nos émotions quand nous vivons une phase de changement voulue ou subie). Lorsqu'il s'agit de brume ou d'orage, il nous est alors plus difficile de conduire notre calèche. Nous devons "naviguer à vue" en ralentissant l'allure et en nous fiant aux bords immédiats du chemin. Nous devons dans cette phase faire une confiance totale, pour ne pas dire "aveugle", dans le chemin de la vie (lois naturelles, règles de la tradition, foi, etc...) et le Maître ou Guide intérieur "non conscient" qui a choisi ce chemin.
Ce sont les phases de la vie où nous sommes perdus, "dans le brouillard" et où nous ne savons plus où nous allons. Dans ces moments là, nous ne pouvons plus faire autrement que laisser la vie nous montrer la route.
Parfois enfin nous arrivons dans des carrefours, des bifurcations. Si le chemin n'est pas balisé, nous ne savons pas quelle direction prendre. Le cocher (le mental, l'intellect) peut prendre une direction au hasard. Le risque de se tromper, voire de se perdre est grand.
Plus le cocher est sûr de lui, persuadé de tout savoir et maîtriser, plus il va vouloir et croire savoir quelle direction choisir et plus le risque sera grand.
Nous sommes alors dans le règne de la "technologie rationaliste", où la raison et l'intellect croient pouvoir tout résoudre. S'il est en revanche humble et honnête avec lui-même, il demandera au passager (Maître ou Guide intérieur). 
Celui-ci sait où il va, il connait la destination finale. Il pourra alors l'indiquer au cocher, qui la prendra, à condition que ce dernier ait été capable de l'entendre. En effet la calèche fait parfois beaucoup de bruit en roulant, et il est nécessaire de s'arrêter pour pouvoir dialoguer avec le Maître ou Guide intérieur. Ce sont les pauses, les retraites que nous faisons parfois pour nous retrouver, car il nous arrive de nous perdre.

Voilà donc une image simple, mais qui représente vraiment bien ce qu'est le chemin de vie. Grâce à elle nous pouvons comprendre facilement de quelle façon les choses se passent dans notre vie, et ce qui peut les faire déraper. 

dimanche 24 février 2013

Pourquoi la Vie...........




Il faut vivre pour survivre......
Une fois venue au monde, on n'a pas choisi la vie mais on nous l'a imposé.
On est des innocents, victime des accidents
On est des condamnés, sans aucune destinée
Et pourquoi ce premier cri, ce premier regard sur ce monde pourri que l'on a pas choisi.
Et aujourd'hui que de souffrances de ces jeunes sans défense.
Mais où est la liberté? celle qu'on a pas le droit de nous voler.....
Nous sommes des condamnés, sans aucune destinée à rester des victimes sans défense légitime......
Et maintenant forcés à rester, à accepter cette société où nous sommes rejetés.....

********************** 

Discerner les qualités profondes



"L'homme bon ne regarde pas les particularités physiques mais sait discerner ces qualités profondes qui rendent les gens humains, et donc frères."


                                                               Martin Luther King