Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog

Passionnée de la vie et plus particulièrement de tout ce qui est en relation avec l'autre (amour, amitié, partage, communication, pensées, bien être...)
D'origine polonaise, je suis très attachée à mes racines et aux valeurs humaines qui m'ont été transmises.
J'ai créé ce blog afin de partager avec vous mes états d'âme du moment par des citations ou des poëmes et plus encore.
Je souhaite que chacun y trouve son bonheur et vous remercie de tous les commentaires que vous pourrez y apporter.

La création de ce blog n'a pas été une évidence mais l'aboutissement d'un long cheminement.
N'hésitez pas à laisser un petit commentaire
Merci de faire partie de ma vie
AMOUR et PAIX dans tous les coeurs

lundi 16 février 2015

L'histoire de la grenouille

Imaginez une marmite remplie d'eau froide dans laquelle nage tranquillement une grenouille.
Le feu est allumé sous la marmite, l'eau chauffe doucement.
Elle est bientôt tiède.
La grenouille trouve plutôt cela agréable et continue à nager.
La température continue à grimper.
L'eau est maintenant chaude.
C'est un peu plus que n'apprécie la grenouille, ça la fatigue un peu, mais elle ne s'affole pas pour autant.
L'eau est cette fois vraiment chaude.
La grenouille commence à trouver cela désagréable, mais elle s'est affaiblie, alors elle supporte et ne fait rien.
La température continue à monter jusqu'au moment où la grenouille va tout simplement finir par cuire et mourir.
Si la même grenouille avait été plongée directement dans l'eau à 50°, elle aurait immédiatement donné le coup de patte adéquat qui l'aurait éjectée aussitôt de la marmite.


Cette expérience montre que, lorsqu'un changement s'effectue d'une manière lente, il échappe à la conscience et ne suscite la plupart du temps aucune réaction, aucune opposition , aucune révolte.
Dans notre vie il s'en va de même, nous subissons souvent une lente dérive à laquelle nous nous habituons.
L'habitude nous rend aveugle à ce que nous vivons.
Et c'est souvent notre corps qui agit comme un signal d'alarme.
     A force de tout voir, on finit par tout supporter......
     A force de tout supporter, on finit par tout tolérer.....
     A force de tout tolérer, on finit par tout accepter.....
     A force de tout accepter, on finit par tout approuver....

Saint Augustin

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire