Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog

Passionnée de la vie et plus particulièrement de tout ce qui est en relation avec l'autre (amour, amitié, partage, communication, pensées, bien être...)
D'origine polonaise, je suis très attachée à mes racines et aux valeurs humaines qui m'ont été transmises.
J'ai créé ce blog afin de partager avec vous mes états d'âme du moment par des citations ou des poëmes et plus encore.
Je souhaite que chacun y trouve son bonheur et vous remercie de tous les commentaires que vous pourrez y apporter.

La création de ce blog n'a pas été une évidence mais l'aboutissement d'un long cheminement.
N'hésitez pas à laisser un petit commentaire
Merci de faire partie de ma vie
AMOUR et PAIX dans tous les coeurs

vendredi 29 janvier 2016

Patience et Tolérance

Savez-vous faire la différence entre la patience et la tolérance?

Pour commencer, il est important de savoir que ces deux états d’être représentent des marques d’amour, pour vous ou pour les autres, seulement lorsque vous les vivez par choix et non par peur.

La patience est une aptitude nécessaire pour vous aider à reconnaître que vous n’êtes pas prêt pour quelque chose ou que ce n’est pas le bon moment. C’est une qualité importante dont vous avez besoin pour persévérer dans une activité ou un travail de longue haleine sans vous décourager. Elle permet également dans certaines situations d’attendre que les choses se transforment d’elles-mêmes quand vous savez que vous avez fait tout ce que vous pouviez.
La personne impatiente veut que tout se passe à l’instant même, que tous ses désirs se manifestent de suite, sans tenir compte de ses limites ou de ses vrais besoins. J’ai constaté très souvent que ceux qui commencent à faire un travail sur soi sont trop impatients. Ils voudraient que toute leur vie change instantanément. On peut les comparer à une personne qui voudrait perdre un surplus de poids de 30 kg en quelques semaines. C’est son impatience qui la découragerait et lui ferait oublier sa bonne résolution de donner à son corps ce dont il a besoin, au moment où il en a besoin.

Par contre, la patience peut devenir non bénéfique pour vous lorsqu’elle est motivée par la peur. Vous pourriez alors être patient au point de vivre dans la soumission ou de laisser les autres profiter de vous sans oser vous affirmer. Il est important de vérifier si vos comportements patients sont motivés par un lâcher-prise (donc par de l’amour) ou par une peur de quelque chose ou de quelqu’un.

Souvenez-vous que la patience n’est pas une attitude passive. Elle est au contraire très dynamique et elle vous aide à accroître votre volonté.
La patience se pratique avec soi-même tandis que la tolérance est nécessaire avec les autres.

La tolérance représente la capacité de respecter la liberté d’autrui, ses opinions, sa manière de penser et d’agir. Elle vous aide à permettre aux autres d’avoir des idées, des attitudes et des comportements différents des vôtres sans pour autant être d’accord avec eux. La tolérance, c’est aussi reconnaître que quelque chose vous dérange, mais décider de faire fi de certaines de vos croyances ou de vos valeurs lorsque la situation concerne une autre personne. C’est une preuve de flexibilité, d’indulgence et de souplesse.
Cependant, la tolérance devient non bénéfique pour vous lorsque vous vous soumettez et que vous laissez les autres empiéter dans votre espace vital. Ce genre d’attitude est une indication de peur. C'est également la peur qui amène une personne à être intolérante. Elle devient alors rigide et cherche à contrôler les autres.

La tolérance est une qualité de cœur qui vous aide à avoir davantage de compassion et de respect pour les autres tout comme la patience vous aide à avoir de la compassion et du respect pour vous-même. Voilà de belles attitudes d’amour à développer.

En conclusion, n’oubliez pas que la patience et la tolérance vont de pair. L'une aide l’autre à se développer. Si, par exemple, vous croyez être tolérant envers les autres, mais que vous manquez de patience pour vous-même, je vous suggère d’être plus alerte à l'avenir. Il se peut que vous soyez soit moins tolérant envers les autres, soit plus patient envers vous-même que vous pensiez. Rappelez-vous que nous agissons avec les autres comme avec nous-mêmes. Voilà pourquoi vos proches sont si précieux pour vous aider à devenir conscient de ce que vous ne voulez pas voir en vous.


Source: Blog: Ecoute ton corps......écrit par Lise Bourbeau

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire